Napoléon T10 l'effondrement de l'empire

Napoléon T10 l'effondrement de l'empire

Regular price $3.00
Add to Wishlist

La défaite de Russie ne peut seule expliquer l'effondrement de l'Empire dix-huit mois plus tard. Elle a néanmoins été un déclic essentiel, car elle a favorisé la coalition, pour la première fois depuis 1805, de toutes les forces hostiles à Napoléon. Mais ces oppositions étaient latentes depuis plusieurs années.
Depuis 1809, Pie VII est maintenu en résidence surveillée à Savone, avant d'être déplacé à Fontainebleau, à la veille de la campagne de Russie. Cette captivité dure jusqu'à la fin de l'Empire. Mais loin de rompre la résistance catholique, cet enfermement du pape a au contraire tendance à la renforcer, malgré les efforts de Napoléon pour régler la question religieuse. Certes, cette résistance est encore minoritaire, du moins en France où le clergé, contrôlé par l'État, reste largement reconnaissant à Napoléon d'avoir apporté la paix religieuse au pays. Mais ailleurs, en Espagne, en Autriche, dans le Tyrol ou en Italie, la défense du catholicisme devient une arme contre l'occupation française. Le clergé y est d'autant plus prompt à soutenir les mouvements de résistance à Napoléon qu'il se sait soutenu par la papauté.


La réaction de Napoléon est double. Il durcit sa politique à l'égard du clergé, emprisonnant les prêtres ou évêques qui ont pris ostensiblement parti pour le pape, procédant à la dissolution de nombreuses congrégations religieuses, notamment en Italie. En Espagne, l'anticléricalisme est une des armes de la répression de la révolte armée. Dans le même temps, l'empereur cherche un accommodement avec la papauté, d'abord par la négociation, en envoyant à Savone, un diplomate autrichien, Lebzeltern, puis une délégation d'évêques français, sans succès…

The Napoléon T10 l'effondrement de l'empire is the yin, to your yang. You've found what you're looking for.

Inventory Last Updated: Sep 22, 2020

Share this Product


More from this collection